Quel DSI ou chef d’entreprise n’a pas essayé de trouver la solution pour avoir un Système d’Information qui évolue en même temps que l’entreprise, sans heurts et sans à-coups ?

Les constats

1ere constatation : un ensemble de briques évoluant différemment

La plupart du temps, un système d’information est constitué d’un ensemble de briques logicielles :

  • Certaines sont parfaitement identifiées et se déploient et évoluent dans le cadre du plan directeur : ce sont les progiciels, que je nommerai « La Solution » dans la suite de l’article par abus de langage
  • D’autres sont issues d’initiatives ou de priorités pas forcément pilotées par la DSI.

Il ne faut pas opposer ces briques car, si la Direction du SI conserve la coordination de ces différents types de solution, c’est bien qu’elle est à l’écoute des besoins du business.

2eme constatation : évolutions dues à la sécurité

Une des premières règles de la cybersécurité est d’être tout le temps à jour de la dernière version des logiciels utilisés. C’est relativement bien compris pour tout ce qui concerne la bureautique et l’infrastructure système et réseau, mais pour les applicatifs, être à jour implique bien trop souvent des changements de version majeurs et donc des changements d’interfaces ou de fonctionnalités non demandés.

3eme constatation : détecter la nécessité d’évoluer

Les tâches quotidiennes et le rythme à tenir n’aident pas à prendre un peu de recul afin de s’apercevoir qu’un processus interne commence à ne plus être adapté. Grâce à l’arrivée d’une nouvelle personne, il peut être constitué un rapport d’étonnement qui permet de lister les manquements et l’efficacité des process existants.

Les possibilités

Audit des processus et changements de version

Utiliser le rythme des changements de version de « La Solution » comme d’un métronome qui permet de faire régulièrement des audits simples des processus de l’entreprise pour identifier les points d’amélioration et déterminer son impact sur le schéma directeur.

Néanmoins, si ce rythme est trop lent, cela ralentira les évolutions ou l’apparition de nouveaux processus utiles au business. Par conséquence, il sera nécessaire de réaliser des audits des processus de manière plus régulière et fréquente.

Évolution du SI en mode agile

La mise en place et l’évolution d’un système d’information se doivent d’être gérés.

Certes, il y a des budgets annuels, un plan directeur et d’autres éléments / documents sur le moyen terme, mais la gestion des priorités business doit pouvoir évoluer à un rythme bien plus court, par exemple, tous les mois. Comme dans un projet géré en mode agile, les priorités ne changent pas en permanence, elles sont seulement réévaluées à chaque début de nouveau cycle.

Progiciel versus logiciel / débrouille

Lorsqu’un nouveau besoin apparaît et qu’il s’inscrit dans les priorités de l’entreprise, il faut rapidement trouver une solution qui couvre à minima 80% de la demande, même si cela génère de la dette technique.

Que ce soit du développement interne, du processus mi-automatique, mi-manuel, mi-tableur ou « sur  Internet » avec un peu de ressaisie ou un manque de visibilité dans le temps, tout peut être acceptable. Toutes ces solutions, après un peu de temps d’usage, feront un parfait « formalisme » du besoin dans l’objectif de mieux l’intégrer dans les briques du système d’information.

Changement de version SI / ERP => réduction de la dette technique

Grâce aux points précédents, en disposant d’un bon audit de l’existant et de la formalisation des besoins d’évolution, les changements majeurs imposés par les éditeurs (grâce aux mises à jour permanentes) deviennent des opportunités de réduction de la dette technique, tout en augmentant l’intégration des composants du SI.

De ces différentes solutions, l’escalier de l’évolution peut commencer à devenir un peu plus linéaire.

Olivier Heintz
Directeur de projet, Architecte applicatif et fonctionnel

Nous contacter

Merci d'expliquer au mieux votre problème dans le message ci-dessous en laissant bien vos coordonnées. Nous vous rappelerons ausi vite que possible... A bientôt.

L'équipe ALL4ERP.