Partie 1 : Les constats

Introduction

À l’issue de cette période COVID et de la généralisation du travail à distance, ALL4ERP propose aux entreprises de s’interroger sur leurs réels besoins en faisant abstraction des systèmes utilisés au quotidien (et dont certains ont pu s’avérer défaillant).

Un peu d’histoire

Beaucoup l’ont oublié, mais à l’origine, les systèmes de messagerie étaient sur des systèmes isolés et ne permettaient l’échange au mieux qu’entre collaborateurs de l’entreprise.

Avec l’avènement des réseaux, la mise au point de normes d’échange et de protocoles, à ce jour, Internet transporte par an 293 milliards de mels pour 4,4 milliards de comptes dont 25% de comptes professionnels.

En entreprise :

  • Chaque collaborateur reçoit en moyenne par jour 88 courriels et en envoie 34 ;
  • Les cadres estiment passer plus de 5 heures par jour en moyenne à consulter leur messagerie ;
  • Une entreprise de 100 personnes génère chaque année rien qu’avec son courrier électronique 13,6 tonnes d’équivalent CO2, soit l’équivalent de 14 allers-retours Paris et New York (ADEME) ;
  • Si les spams sont filtrés en amont par les outils anti-spam, le risque résiduel lié au phishing (hameçonnage) est loin d’être négligeable. La plupart des ransomwares ayant touché récemment les entreprises ont été initiés par un phishing ;
  • Le logiciel de messagerie est « ouvert » en continu sur l’ordinateur afin de ne « rien rater ».

L’abondance des messages à un effet pervers sur le salarié (Créfac) :

  • 43 % des salariés français sont interrompus au moins toutes les dix minutes ;
  • 31 % avouent être distraits dans leur travail.

Effet amplifié, lorsque celui-ci consulte ses courriels sur son smartphone. A noter que 20 % le font dès le réveil.

En environnement professionnel, les principaux courriels superflus sont :

  • L’envoi d’un courriel à de nombreux destinataires et les listes de distribution : La fonction « répondre à tous » crée de nombreux échanges dont la plupart se retrouvent à la poubelle.
  • Les demandes incessantes de précisions : Il est parfois possible de gagner beaucoup de temps et d’énergie et d’éviter d’interminables allers-retours en passant un simple coup de fil. Ce qui n’empêche pas de rédiger à son issu un résumé afin d’informer les personnes concernées.
  • Les courriels à caractère humoristique : De nombreux employés prennent souvent l’habitude de s’envoyer des emails drôles. Ils le font souvent sans se demander s’ils sont désirés par les destinataires. Si la détente est importante au travail, est-ce bien nécessaire d’être interrompu dans son travail et de se détendre seul face à son écran.

Si le courrier électronique est pratique, il peut être mal interprété et provoquer des incompréhensions souvent longues et compliquées à rétablir.

Nous contacter

Merci d'expliquer au mieux votre problème dans le message ci-dessous en laissant bien vos coordonnées. Nous vous rappelerons ausi vite que possible... A bientôt.

L'équipe ALL4ERP.